La pause lectureEn regard du langage parlé, les mots écrits ressemblent un peu à des fruits en conserve, par rapport à des fruits frais. (Jean Simard) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Nicolas Appert, conservation des aliments


1749 - 1841
Inventeur français


Nicolas Appert naît en Champagne le 17 novembre 1749. Ses parents sont aubergistes. Le jeune Nicolas fait différents métiers à l'auberge, mais s'intéresse particulièrement à la cuisine.

En 1772, Nicolas se rend travailler pour le Duc de Deux Ponts en Allemagne. Il est nommé officier de bouche (cuisine, service de table...) en 1775. En 1884, il revient en France et ouvre une confiserie à Paris qui devient rapidement réputée.

En 1789, Nicolas Appert s'engage dans la Révolution du côté de la bourgeoisie (les Girondins). Les Girondins sont éliminés en 1793. Appert est arrêté en avril 1794. Il n'a pas de procès et est finalement relâché grâce à un ami député.

C'est à ce moment de grande misère qu'il s'intéresse à la conservation des aliments. Les procédés tels le salage, le fumage, l'alcool, le vinaigre et autres ne conservent pas suffisamment longtemps. Beaucoup d'aliments obtenus en période de surabondance doivent être jetés faute d'être conservés correctement.

Sans pouvoir l'expliquer au début, Nicolas Appert découvre, par une suite d'expériences, la conservation par le réchauffement. Chauffer les aliments à plus de 100°C tue les agents de fermentation. Aujourd'hui, ce procédé est nommé appertisation*.

Les premiers aliments mis en conserve sont finalement acceptés par la marine française. Appert ouvre une fabrique près du terrain où sont cultivés les produits destinés à la conservation. Les premières conserves se font dans des bouteilles de champagne dont le goulot est plus grand.

Nicolas Appert ne demande pas de brevet et offre sa découverte à l'humanité. Appert publie un livre sur sa découverte.

Nicolas Appert décède le 1er juin 1841.

* APPERTISATION : Procédé de conservation des denrées alimentaires par stérilisation à la chaleur, en vase clos. (Larousse)


de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports