La pause lecture pib 2002     Accueil
Nous sommes réticents aux meurtres particuliers, mais permissifs aux génocides et résignés au meurtre général, biologique. (Viviane Forrester)

Histoire
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien







Nuit de cristal

Meutres de Juifs et destruction de leurs bâtiments
9 novembre 1938

Le 7 novembre 1938, un membre de l'ambassade d'Allemagne à Paris est tué par un Juif. En Allemagne, deux jours plus tard, les Nazis, utilisant cet évènement comme prétexte, s'en prennent aux Juifs.

Les Nazis sont habillés en civil pour simuler une émeute (pogrom*) et faire croire que la population est furieuse contre les Juifs. Les Nazis, les SS et les Jeunesses hitlériennes vandalisent les synagogues et les boutiques appartenant à la communauté israélite.

On estime à plus de 100 Juifs morts cette nuit-là. Des synagogues, des entreprises, des boutiques et des maisons sont pillées ou détruites par le feu. Les innombrables débris de vitre inspirent les Nazis qui appellent l'évènement : la nuit de cristal.

Les Juifs sont mis à l'amende pour défrayer le coût des dégâts causés par l'émeute ! Environ 35 000 Juifs sont déportés dans des camps de concentration où plusieurs sont fusillés. Plusieurs retrouvent leur liberté en échange d'une rançon.

Lorsqu'ils sont mis au courant des ces actes de violences, plusieurs pays protestent auprès du Ministère des Affaires étrangères à Berlin. Les États-Unis rappellent leur ambassadeur. Les entreprises allemandes perdent une partie importante de leurs exportations.

* POGROM : émeute accompagnée de pillage et de meurtres, dirigée contre une communauté juive. Toute émeute dirigée contre une communauté ethnique ou religieuse. (Larousse)


de Pierre Bérard



Mentions légales


Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports