La pause lectureUn gouvernement ne reconnaît une catastrophe que quand ceux qui ont à gagner des adaptations deviennent plus puissants que ceux qui craignent les coûts et réglementations. (Clinton) Accueil


Terre

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Réchauffement de la planète



Le réchauffement de la planète est l'augmentation de la température moyenne sur Terre (air et océan) à l'échelle mondiale. Ce phénomène est appuyé par la majorité des climatologues de tous les pays. Certains climatologues attribuent le changement climatique à des phénomènes naturels tels des changements de l'activité solaire et de l'orbite terrestre.

L'étude de carottes de glace extraites en Antarctique, démontre que la Terre a subit plusieurs cycles de réchauffement et de refroidissement depuis 400 000 ans. Selon l'étude, il y a lieu de croire que nous entrons dans une période de réchauffement. Dans une grande période de refroidissement ou de réchauffement, il y a des variations de température sur de petites périodes. Une période chaude apparaît aux Xe et XIe siècles ; Une période plus froide s'écoule de 1550 à 1850.

Au XXe siècle, une période plus chaude est remarqué entre 1910 et 1945, elle serait attribuée à des variations du rayonnement solaire. Depuis 1976, on remarque une nouvelle période plus chaude. Cette fois, le phénomène serait amplifié par les émissions de gaz à effet de serre *.

Le réchauffement de la planète contribue à l'augmentation des sécheresses, des pluies torrentielles, d'ouragans très violents. Des images satellites démontrent que les banquises de l'océan Arctique diminuent et que le niveau de la mer s'élève.

En se réchauffant, l'eau de mer augmente de volume. De plus, la fonte des glaces contribue à l'ajout d'eau supplémentaire.


* Gaz à effet de serre

La chaleur reçue du soleil est réfléchie par la Terre qui la retourne vers l'atmosphère. L'effet de serre est un phénomène naturel contribuant à conserver une partie de cette chaleur. Sans l'effet de serre, la température à la surface de la Terre serait en moyenne 30 degrés C plus froide.

Les gaz à effet de serre amplifient le phénomène de conservation de la chaleur. Ces dernières années le gaz CO2 a augmenté dans l'atmosphère, augmentant ainsi l'effet de serre.

Un protocole, adopté à Kyoto en 1997, établie des engagements de réduction des gaz à effet de serre par les pays industrialisés. En 2006, le protocole est ratifié par 156 pays. Les États-Unis et l'Australie n'en font pas partie. D'ici 2010, les pays s'engagent à réduire leurs émissions de gaz au niveau de 1990.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports