La pause lectureL'un de nos problèmes est l'uniformisation. Il n'y a plus de débats d'idées. Les gens suivent les sondages et les top 50. Les jeunes ne sont pas assez fous. (Robert Charlebois) Accueil


Chanteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Robert Charlebois



Robert Charlebois est né à Montréal le 25 juin 1944. Il fait des études à l'École nationale de théâtre.

Au début des années 60, Robert Charlebois chante en première partie dans les spectacles de chansonniers invités dans une boîte à chanson. Il enregistre son premier album en 1965.

On le voit à la télévision dans le téléroman «Rue des pignons».

La fin des années 60, le style «chansonnier» est de moins en moins populaire. Le chansonnier se transforme et ajoute la guitare électrique et des rythmes rocks à son style. En 1969, il crée avec des amis le spectacle «L'Ostidcho» qui le fait connaître dans son nouveau style : provoquant, cru, bruyant et utilisation de l'argot québécois, le joual. C'est le succès auprès des jeunes. Le spectacle est ensuite présenté à Paris.

Robert Charlebois se retrouve au sommet des palmarès du Québec et de pays francophones de l'Europe, avec la chanson «Lindberg».


Quelques succès

- Lindberg, 1968
- Cartier
- Un gars ben ordinaire, 1970
- Je rêve à Rio, 1974
- Heureux en amour, 1981
- J't'aime comme un fou, 1983

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports