Robespierre
Robespierre
    La pause lecture 2002     Accueil
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs. (Robespierre)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Robespierre


1758 - 1794
Maximilien de Robespierre
Homme politique français


Maximilien de Robespierre naît à Arras le 6 mai 1758. Son père est avocat. Maximilien perd sa mère en 1764 et son père en 1777. Il est licencié en droit en 1781.

Robespierre est élu député en Artois en 1789. Ses partisans le nomment « l'incorruptible, ses adversaires, « le dictateur sanguinaire ». Il est du club des Jacobins*, club opposé aux Girondins**.

Robespierre demande la fin du règne du roi. Le roi est renversé en août 1792. Robespierre qui réclamait (en vain) l'abolition de la peine de mort, demande l'exécution du roi. Le roi est guillotiné en janvier 1793.

En 1793, Robespierre réussit à éliminer les Girondins. Il devient le maître. La « Grande Terreur » prend forme en 1794 : loi retirant tout recours aux accusés, armée révolutionnaire...

En juillet 1794, ses adversaires organisent un complot. Invectivé par les membres de l'Assemblée, Robespierre ne parvient pas à s'exprimer. Un décret d'accusation contre Robespierre est alors voté à main levée, il est mis hors la loi.

Ses partisans sont près pour une émeute, même les geôliers sont du côté de Robespierre. Robespierre et plusieurs partisans sont guillotinés le 28 juillet 1794.

* GIRONDINS : groupe politique, défenseur d'une bourgeoisie éclairée.
** JACOBINS : d'abord modéré, le club des Jacobins prit une allure plus révolutionnaire avec Robespierre.
Réf. Larousse.




 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports