La pause lecture 2002     Accueil
Celui qui a confiance en nous nous soutient. Quiconque s’oppose à nous devra le payer de sa vie ! (Rudolf Hess, 24 juin 1934)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Rudolf Hess


1894 - 1987
Collaborateur d'Hitler


Rudolf Hess naît en Égypte, le 26 avril 1894. Sa mère est d'origine britannique ; son père, commerçant, est descendant d'immigré allemand. Rudolf s'engage comme volontaire à la Première Guerre mondiale. Il y devient lieutenant.

En 1920, Hess devient membre du parti NSDAP où il rencontre Hitler. Il devient le secrétaire particulier d'Hitler. Alors qu'ils sont emprisonnés à la suite du coup d'État raté en 1923, Hess aide Hitler à l'écriture de « Mon combat ».

Dans les années 1930, Hitler prend du pouvoir. En 1935, Hess est l'adjoint d'Hitler. Il est présent lors de la signature de l'armistice à Rethondes en 1940.

En 1941, désirant négocier une alliance avec le Royaume-Uni, il est parachuté en Écosse afin, dit-il de rencontrer le duc d'Hamilton. Il est alors arrêté et emprisonné jusqu'à la fin de la guerre.

Après la guerre, Rudolf Hess est remis au Tribunal international de Nuremberg. Le Tribunal lui reproche, entre autres, son influence dans l'accession des conspirateurs nazis, sa participation à la planification de la guerre et sa participation à des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité.

En octobre 1946, Hess est acquitté des chefs d'accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Pour les autres chefs d'accusations, il est condamné à l'emprisonnement à vie.

Toujours emprisonné, Rudolf Hess se suicide à Berlin-Ouest, le 17 août 1987.

La thèse du suicide est contestée par son fils qui croit qu'il s'agit d'un assassinat.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports