La pause lectureToute révolution est commencée par des idéalistes, poursuivie par des démolisseurs et achevée par un tyran. (Louis Latzarus) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Saddam Hussein


1937 - 2006
Saddam Hussein Abd al-Majid al-Tikriti
Chef d'État iraquien


Saddam Hussein naît en Irak probablement le 28 avril 1937, dans une famille très pauvre. À l'âge de huit ans, Saddam est recueilli par son oncle, un officier, qui l'envoie à l'école. À la fin de ses études secondaires, il s'intéresse au parti Baas (parti socialiste de la Renaissance arabe).

Dans les années 1950, Saddam Hussein et son oncle sont condamnés à six mois de prison pour avoir tué un informateur de police. En 1956, il est du groupe qui tente un coup d'État raté, appuyé par la Grande-Bretagne. En 1958, le général Kassem (un autre groupe) détrône le roi. En 1959, Saddam est de ceux qui tentent de tuer le général.

Il doit se cacher à Damas où il devient membre officiel du parti Baas. Il se rend au Caire afin de poursuivre ses études. Il abandonne ses études de droit et retourne en Irak. En 1963, le général Kassem est renversé par le général Aref (Baas). En 1964, Saddam est emprisonné pour complot d'assassinat du général Aref. En 1966, il s'évade et forme une cellule clandestine du parti Baas.

En 1968, le parti Baas réussit un coup d'État. Saddam dirige les services de sécurité. Le président est son oncle par alliance, le général Ahmad Hasan al-Bakr. Saddam devient vice-président en 1971. Il nationalise les compagnies pétrolières en 1972 et modernise l'économie.


Le bon Saddam Hussein

Le niveau de vie devient au fil des ans l'un des plus élevés des pays arabes. L'école devient gratuite et obligatoire. Les efforts pour éradiquer l'illettrisme sont reconnus par l'Unicef. L'État prend en charge les frais d'hospitalisation. Des routes sont construites pour faciliter le développement industriel. L'électricité se rend dans les campagnes. Il fournit gratuitement des réfrigérateurs aux plus démunis. Les terres de quelques riches sont distribuées aux paysans. La France, les États-Unis et l'URSS fournissent l'armement à l'Irak.


Le méchant Saddam Hussein

En 1979, Saddam Hussein devient président de l'Irak à la suite du retrait précipité d'Ahmad Hasan pour, dit-on, raison de santé. Saddam ordonne l'exécution de vingt-deux cadres du parti Baas. Il règne par la peur. La presse est censurée.

En 1980, l'Irak attaque l'Iran. L'Irak utilise des armes chimiques mortelles, interdites par plusieurs traités internationaux. La guerre dure huit ans et fait plus d'un million de victimes. En 1988, environ 182 000 Kurdes vivant en Irak sont tués par des armes chimiques. Dans les années 2000, environ 300 000 corps sont retrouvés dans plusieurs fosses.

En 1990, Saddam Hussein envahit le Koweït, l'accusant de prendre le pétrole irakien. Les États-Unis, appuyés par l'ONU, déclarent la guerre du Golfe. Le pays irakien est défait, les Alliés occupent une partie de l'Irak, mais Saddam garde l’autorité dans le centre de l'Irak. En représailles, les Alliés coupent les relations commerciales (blocus) jusqu'en 2003.

En 1991, deux millions d'Irakiens terrorisés, surtout des Kurdes, s'enfuient du pays. Des milliers d'autres sont tués.


La fin de Saddam Hussein

Les États-Unis prétendent que les Irakiens possèdent des armes de destruction massive. En mars 2003, non appuyés par l'ONU, les États-Unis attaquent l'Irak, le régime est renversé le mois suivant. En 2004, un rapport souligne qu'il n'y avait pas d'armes de destruction massive. Une des hypothèses sur la raison de l'invasion, invoquée par plusieurs, est l'intérêt des États-Unis pour le pétrole irakien.

Saddam Hussein, en fuite, est fait prisonnier le 14 décembre 2003. Son procès (Tribunal spécial irakien) débute en octobre 2005. Hussein est jugé entre autres pour crime contre l'humanité et crime de guerre.

Condamné à mort par pendaison, le 5 novembre 2006, Saddam Hussein est exécuté le 30 décembre 2006. Plusieurs observateurs reprochent le choix de la journée de l'exécution : cette journée est un jour de paix et une fête pour les sunnites.

Voir Iraq

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports