La pause lectureFêtes nationales ?... Fêtes religieuses ?... Le peuple n'est pas toujours tellement regardant, quant à l'origine de ses joies. Pourvu qu'il s'amuse, il n'en demande pas davantage. (Francis Blanche) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Saint-Jean-Baptiste au Québec



Au Québec, les Jésuites soulignent la Saint-Jean-Baptiste dès le dix-septième siècle. À l'époque, il s'agissait d'une fête religieuse. À partir de 1834, la Saint-Jean-Baptiste devient un symbole national des Canadiens du Bas-Canada (les Québécois de l'époque). Le but de la fête est de cimenter l'union des « Canadiens ». Les chars allégoriques sont ajoutés au défilé en 1874.

En 1910, le pape Pie X proclame saint Jean-Baptiste le patron des Canadiens français.

De nos jours, le défilé de la St-Jean du 24 juin est organisé par la Société St-Jean-Baptiste de Montréal. En 1925, le 24 juin est proclamé jour férié La Fête nationale du Québec (la Saint-Jean-Baptiste) est chômé depuis 1977. La Saint-Jean est aussi célébrée par les francophones hors du Québec.

En 1964, la fête de la Saint-Jean devient politique. Le gouverneur général Georges Vanier, assistant au défilé, est critiqué par des militants québécois. En 1968, le premier ministre canadien Pierre-Elliot Trudeau assiste au défilé. Il est attaqué par des pierres, mais demeure malgré tout dans l'estrade. Au détriment des indépendantistes du Québec, il semble que le geste de Trudeau contribua à son élection.

Plusieurs groupes francophones du Canada déplorent le fait que le Québec s'approprie cette fête qui, à l'origine, devait unir tous les Canadiens français.

En dehors du Québec, la Saint-Jean-Baptiste est célébrée entre autres au Portugal, en Espagne et en France.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports