La pause lectureDès que l'on est plus de deux l'authentique s'évapore. (Michel Polac) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Sceau



Le sceau est un cachet* qui authentifie un acte. On appelle sceau soit la marque ou l’empreinte, soit le type qui sert à faire cette empreinte.

L’étude des sceaux porte le nom de sigillographie. Le sceau a été imaginé pour tenir lieu de signature. Dans l’Antiquité, on a recours au sceau pour attester de l’authenticité d’un acte.

Du VIII au XI siècle, le sceau devient l’apanage des souverains, mais il gagne en popularité vers le XII siècle ; tout un chacun l’utilise.

À la Renaissance, le sceau est remplacé par la signature, l’écriture étant devenue plus commune.

Aujourd’hui, le sceau est utilisé par l’État ou les établissements publics.

Le contre-sceau ou scellé a été créé pour empêcher la fraude. C’est une empreinte faite sur le revers du sceau.

Le sceau a la forme du cercle, de l’ogive ou de l’ovale. La forme du cercle est la plus courante. Celle de l’ogive était utilisée au Moyen-Âge. Les gens d’Église l’adoptèrent aussi rapidement. Les femmes l’utilisèrent à partir du XIIIe siècle. Quant à l’ovale, on retrouve cette forme plus particulièrement chez les Anciens et dans la royauté à Rome et en France.

CACHET : tampon en métal ou en caoutchouc portant en relief le nom, la raison sociale, etc., de son possesseur. (Larousse)


Merci à G.C.
de Pierre Bérard


 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports