La pause lectureLa plupart des gens répètent comme des perroquets ce qu'ils ont entendu dire à des demi-savants qui, n'ayant que des connaissances imparfaites, raisonnent le plus souvent de travers. (Sébastien Le Prestre de Vauban) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Sébastien Le Prestre de Vauban


1633 - 1707
Ingénieur militaire


Sébastien Le Prestre de Vauban naît en mai 1633. Sa famille est de la petite noblesse et désargentée. Orphelin à dix ans, les carmélites (religieuses) s'occupent de son éducation.

À dix-huit ans, il s'engage cadet au régiment de Condé pendant la Fronde*. À la défaite de Condé, Sébastien change de camp et se met au service du roi.

Nommé ingénieur du roi en 1655, Sébastien imagine un procédé d'attaque pour diminuer la perte d'hommes. Par exemple, il privilégie le canon aux mines. Ses méthodes efficaces sont rapidement adoptées pour le siège de villes.

Vauban est nommé commissaire général des Fortifications en 1668. Il suggère au roi de céder certaines terres indéfendables afin de mieux consolider les frontières de la France.

De 1679 à 1688, Vauban fortifie les côtes et le sud de la France. Il est nommé lieutenant général en 1688 et finalement nommé maréchal de France par Louis XIV.

Il fut célèbre pour l’amélioration et la construction de forteresses, mais aussi pour ses victoires contre les fortifications ennemies.

Vers la fin de sa vie, Vauban publie, malgré une interdiction, « la Dîme Royale », en s'inspirant d'une idée de Boisguilbert. Il y propose une réforme des impôts afin de réduire les injustices sociales et les difficultés économiques. Il suggère de remplacer les impôts actuels par un impôt progressif de cinq à dix pour cent sur les revenus pour tous, sans exemption pour les riches, ni même le roi.

Son livre est naturellement bien reçu par le peuple et vertement critiqué par les biens nantis, les financiers et les ministres. Le roi en interdit sa lecture. De fait, cette interdiction attise la curiosité, le livre est très demandé et Vauban reçoit des commentaires qui l'encouragent à sortir une deuxième édition. Sorti en février 1707, le deuxième livre est immédiatement interdit de publication.

Sébastien Le Prestre de Vauban décède d'une embolie pulmonaire le 30 mars 1707. Bien qu'en profond désaccord avec la dernière publication de Vauban, le roi souligne l'estime qu'il avait pour lui. Il parle de l'amour de Vauban pour son pays.

Malgré l'interdiction, des libraires poursuivent l'impression du livre à partir de septembre 1707 et le distribuent à travers l'Europe.

* LA FRONDE (1648-1652) : soulèvement contre le cardinal Mazarin et Anne d'Autriche pendant la minorité de Louis XIV. Anne d'Autriche, régente, est la mère du jeune roi. (Larousse)


de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports