La pause lecture 2002     Accueil
Celui qui sert une révolution laboure la mer. (Simon Bolivar)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Simon Bolivar


1783 - 1830
Simón José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios
Général et homme d'État sud-américain


Simon Bolivar naît au Venezuela le 24 juillet 1783. Ses parents sont de l'aristocratie de Caracas. Le père de Simon meurt de la tuberculose en 1786, sa mère meurt de la même maladie en 1792.

Simon est tour à tour gardé par son grand-père, son oncle et sa soeur pour finalement revenir à son oncle qui le confit à un instituteur. Simon s'évade souvent. Lorsque l'instituteur quitte sa fonction, Simon étudie à la maison de son oncle avec un professeur de l'Académie de mathématiques. Sa formation s'améliore.

En 1797, il entre dans le « bataillon des milices » et devient sous-lieutenant deux ans plus tard. Il est alors envoyé en Espagne pour y poursuivre sa formation. Il fait un voyage à Paris en pleine France révolutionnaire. Simon admire Napoléon.

Simon Bolivar épouse Maria Teresa en 1802 en Espagne. Le couple s'embarque pour le Venezuela la même année. Maria Teresa décède de la fièvre jaune en janvier 1803.

Simon retourne en Europe où commence son rêve de l'indépendance de l'Amérique du Sud. Son but est d'unifier les pays d'Amérique du Sud et en faire une seule nation.

Il est de retour au Venezuela en 1807. La révolution pour l'indépendance commence en 1810, Simon Bolivar combat les royalistes espagnoles. Après plusieurs défaites et désillusions de ses troupes, il s'empare de la Nouvelle-Grenade (aujourd'hui la Colombie) en 1819, et du Venezuela en 1821.

Il participe à la libération du Pérou et, en 1825, devient président de la Bolivie (de son nom). La Bolivie est un nouveau pays formé d'une partie du territoire du Pérou.

Accusé de vouloir tout dominer, il est victime de plusieurs tentatives d'assassinat. En 1930, constatant son échec d'unir les pays d'Amérique latine, il se retire et part en exil.

Simon Bolivar décède en Colombie le 17 décembre 1830. La cause de la mort serait la tuberculose. Certains historiens croient plutôt à un empoisonnement criminel.

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports