Sitting Bull
Sitting Bull
    La pause lecture 2002     Accueil
La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre. (Sitting Bull)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Sitting Bull


1831 - 1890
Tatanka Yotanka
Chef amérindien


Tatanka Yotanka naît vers 1831 dans la région où est situé le Dakota du Sud aujourd'hui. Sitting Bull est son nom en anglais.

En représailles aux violations d'un traité par le gouvernement qui bloque les arrivées de nourriture et d'argent, les Amérindiens attaquent un village. Sitting Bull est l'un d'eux. Ils sont défaits. En 1865, Sitting Bull assiège un fort situé dans le Dakota du Nord d'aujourd'hui. Sa détermination et son courage lui apportent le respect des siens. Il devient chef de la nation Lakota en 1868.

Il était entendu par le traité du Fort Laramie (1868) que les Blancs ne s'installeraient pas dans un certain espace sacré des Amérindiens au Dakota. En 1874, la découverte d'or par une expédition du général Custer attire de nombreux prospecteurs blancs. En janvier 1876, le gouvernement annule le traité. Des soldats arrivent afin de protéger les Blancs dans la région. Sitting Bull convoque les chefs de tribus.

En juin 1876, 500 guerriers indiens repoussent les soldats. Quelques jours plus tard, le général Custer revient à la charge, mais sans succès. Lui et 250 soldats sont tués. Les Lakotas sont alors ardemment poursuivis par les soldats. Plusieurs chefs indiens sont forcés de se rendre. Sitting Bull installe son groupe en Saskatchewan.

En 1881, ayant de la difficulté à nourrir son peuple, Sitting Bull décide de ramener son groupe dans le sud et de se rendre. Il est le dernier chef indien à se rendre. Sitting Bull et plusieurs partisans seront prisonniers de guerre pendant deux ans.

Au retour dans sa tribu, les autorités en charge de la réserve refusent de le considérer chef de la tribu. Il doit aller travailler au champ. En 1885, il est autorisé à quitter la réserve, afin de participer au spectacle de Buffalo Bill. Il fait de l'équitation. Sitting Bull abandonne cet emploi quatre mois plus tard et retourne à la réserve.

À l'automne 1890, une nouvelle révolte prend forme sur la réserve. Des policiers sont envoyés en renfort pour contrôler la réserve. Le 15 décembre, craignant un retour en force de l'ex-chef Sitting Bull, les policiers l'arrêtent devant ses partisans. Une fusillade survient. Sitting Bull est tué par balle.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports