La pause lectureDans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé. (André Guillois) Accueil


Visiter

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Statue de la Liberté


La Liberté éclairant le monde


La statue de la Liberté, érigée en 1886 sur l'île de Bedloe (renommée Liberty Island en 1956) dans la rade de New York, est une oeuvre d'Auguste Bartholdi, statuaire français. Elle est offerte en toute amitié par le gouvernement français afin de souligner le centenaire de l'Indépendance des États-Unis.

La statue en cuivre martelé est soutenue par une charpente de fer provenant des usines Eiffel. Incluant le piédestal, le bout du flambeau est à 93 mètres du sol. Le piédestal contribue à plus de la moitié de la hauteur.

Le flambeau représente la lumière et le savoir des hommes. La main gauche de la statue tient une plaque sur laquelle est écrit « MDCCLXXVI », date de l'Indépendance des États-Unis. La statue est un symbole de liberté et de démocratie.

Les visiteurs sont amenés sur l'île à bord d'un traversier. Un ascenseur dans le piédestal amène les visiteurs aux marches aménagées à l'intérieur de la statue. Avant 2001, une trentaine de personnes à la fois pouvaient monter les 354 marches et observer l'extérieur à travers vingt-cinq petites fenêtres.

Les visites à l'intérieur de la statue ne sont plus autorisées depuis 2001. Seul l'accès à l'intérieur du piédestal est autorisé aux visiteurs s'étant procuré au préalable une passe. Un mur vitré permet d'observer la structure intérieure de la statue. En janvier 2009, le Secrétaire de l'Intérieur annonce qu'il envisage la réouverture de la statue aux visiteurs.


Histoire

En 1867 Bartholdi imagine une statue servant de phare à l'entrée du canal de Suez. Son projet n'est pas retenu. En 1871, l'artiste a l'idée d'en faire le symbole de l'amitié entre la France et les États-Unis. Les travaux ne débutent qu'en 1878.

Après plusieurs difficultés de financement et plusieurs modifications, la statue qui devait être inaugurée le jour du centenaire de l'Indépendance en 1874 n'est finalement inaugurée qu'en 1886. La statue fut d'abord montée en France, puis démontée pour faciliter son transport vers les États-Unis.

De 1886 à 1902, le flambeau servait de phare. Le gardien de phare était installé dans le flambeau et la lumière pouvait être aperçue en mer à une distance de 39 km. C'était le premier phare à utiliser l'électricité.

La statue de la Liberté souhaite la bienvenue aux nouveaux immigrants qui peuvent l'observer du bateau, particulièrement au début du XXe siècle.

Le premier modèle, à plus petite échelle, de la statue de la Liberté se trouve aux Jardins du Luxembourg à Paris. Un autre modèle se trouve à Maceió, ville du Brésil.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports