La pause lecture pib 2002     Accueil
La plus haute des illusions d’un égoïsme désespéré est de croire que l’on va anéantir le monde en s’anéantissant soi-même. (Sylvia Plath)


Auteurs
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien








Sylvia Plath

1932 - 1963
Écrivaine américaine

Sylvia Plath naît à Boston le 27 octobre 1932. Son père est professeur. À huit ans, au décès de son père, Sylvia écrit un poème sévère sur lui. À l'adolescence, elle publie ses poèmes dans des publications locales. Elle s'inscrit au Smith College. Dépressive, Sylvia tente de se suicider en 1953.

En 1955, Sylvia s'installe en Angleterre. Une bourse lui permet de poursuivre ses études à Cambridge. L'année suivante, elle épouse le poète Ted Hugues. Ils auront deux enfants (1960, 1962).

Son recueil de poèmes « Colossus » est publié en Angleterre en 1960, puis aux États-Unis en 1962.

En 1962, Sylvia découvre que son mari a une liaison. Elle s'installe avec ses enfants dans un petit appartement de Londres. Dépressive, Sylvia Plath écrit son recueil le plus important, « Ariel ». En janvier 1963, elle publie le roman « The Bell Jar » sous le nom de Victoria Lucas. Le roman est en partie autobiographique.

Sylvia Plath se suicide le 11 février 1963 en utilisant le gaz de la cuisinière. Elle a souffert de névrose pratiquement toute sa vie. Nicholas, son fils, se suicide de la même façon en 2009.

Elle a laissé de nombreux poèmes sur les tablettes. Le recueil « Ariel » est finalement publié à titre posthume en 1965 par Ted Hugues. D'autres poèmes sont publiés en 1971, puis en 1981. Sylvia Plath remporte le prix Pulitzer en 1982. C'est la première fois qu'un poète est récompensé de ce prix après sa mort.

Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports