La pause lecture pib 2002     Accueil
Les médecins administrent des médicaments dont ils savent très peu, à des malades dont ils savent moins, pour guérir des maladies dont ils ne savent rien. (Voltaire)


Santé
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Thalidomide


La thalidomide était un médicament très efficace pour jouir d'un sommeil profond. Il était aussi utilisé pour combattre la nausée chez les femmes enceintes. On s'est rendu compte que le médicament causait des névrites périphériques. De plus, la thalidomide causait des malformations au foetus, allant jusqu'à la mort. Des enfants naissaient avec la cécité, la surdité et particulièrement la phocomélie*.

Des milliers de bébés sont venus au monde gravement handicapés suite à l'absorption de la thalidomide par la mère pendant la grossesse.

La thalidomide fait son apparition sur le marché, en Allemagne de l'Ouest en 1957. Le produit est ensuite offert dans plusieurs pays sous différents noms. En 1961, l'Allemagne retire le produit du marché. Le Canada ne le retire qu'un an plus tard.

Dans la plupart des pays concernés, plusieurs recours collectifs contre les compagnies pharmaceutiques ont fini par porter fruit. Généralement, les victimes ont été dédommagées par une rente d'invalidité. Au Canada, les dédommagements ont été faits cas par cas avec obligation de ne pas divulguer le montant de l'entente ; c'est ainsi que les victimes n'ont pas toutes reçu la même rente pour des cas d'invalidité identiques. Grâce aux démarches des «Amputés de guerre du Canada» en 1991, le Canada a accordé de petits montants aux victimes de la thalidomide. Des montants bien insuffisants et surtout épuisés depuis.

Aujourd'hui le médicament est utilisé pour le traitement de la lèpre. En France, on l'utilise pour allonger la durée de vie dans des cas de cancer graves. Le produit est commercialisé sous le nom de Synovir. Des mesures rigoureuses sont prises pour s'assurer qu'aucune femme enceinte ne prenne le médicament.

* PHOCOMÉLIE : malformation congénitale caractérisée par l'insertion immédiate des pieds ou des mains sur le tronc. (Larousse)


de Pierre Bérard






AVERTISSEMENT : : Le texte ci-haut est à titre d'information seulement. Seul un médecin peut diagnostiquer une maladie. Aucun traitement (médication ou régime) ne devrait être entrepris sans l'avis d'un professionnel de la santé.


Au Québec : téléphone 8-1-1
Joindre en tout temps une infirmière en cas de problème de santé non urgent. (24 heures / 7 jours)


Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports