La pause lectureLa vraie maladie des acteurs, c'est que leurs prestations médiatiques occultent leurs prestations d'acteurs. (Lambert Wilson) Accueil


Cinéma

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Tony Curtis


1925 - 2010
Bernard Schwartz
Acteur américain


Tony Curtis est né à New York, le 3 juin 1925 de parents juifs hongrois. Après un passage dans les Marines de 1942 à 1945, Tony prend des cours de théâtre et débute au cinéma dans des films à petits budgets. Il est remarqué par Universal Picture et obtient un second rôle dans « Pour toi, j'ai tué » en 1948. Il est immédiatement remarqué par le public, surtout féminin.

Tony Curtis tourne dans des films historiques et des comédies. Il fait sa marque dans le milieu en 1956, pour son rôle dans le film « Trapèze » aux côtés de Burt Lancaster. À l'aise dans des rôles de composition, on le voit en homme sans scrupule, en condamné à mort, en travesti ou en schizophrène. Il tourne aussi dans plusieurs comédies où il joue le plus souvent le rôle du séducteur.

Tony Curtis joue le rôle titre dans le film « L'Étrangleur de Boston » en 1968. Il y joue une de ses plus belles prestations.

Dans les années 70, il se consacre surtout à la télévision. La série « Amicalement vôtre » avec Roger Moore ne comprend que 24 épisodes, mais les émissions ont été tellement rediffusées que ce rôle reste collé à Tony Curtis. Il joue aussi dans la série Vegas.

Son dernier grand rôle au cinéma est dans « Le Dernier Nabab » tourné en 1976 dans lequel il personnifie un acteur déchu. Dans les années 80, Tony Curtis se tourne vers la peinture. Il a joué dans une centaine de films.

À quatre-vingt un ans, Curtis joue dans le film David et Fatima. Il joue le rôle d'un patient dans un hôpital pour personnes âgées.

Tony Curtis compte six mariages : Janet Leigh, Jill Vanderberg, Lisa Deutsch, Andrea Savio, Leslie Allen et Christine Kaufmann. Il a six enfants dont les actrices Jamie Lee Curtis et Kelly Curtis.

Tony Curtis décède le 30 septembre 2010.


Quelques films

- Pour toi, j'ai tué, 1948
- Le Voleur de Tanger, 1951
- Trapèze, 1956
- Le Grand Chantage, 1957
- La Chaîne, 1958
- Certains l'aiment chaud, 1959
- Opération jupons, 1959
- Spartacus, 1961
- L'Étrangleur de Boston, 1968
- Le Dernier Nabab, 1976

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports