La pause lectureLes nuages ne disparaissent pas, ils se transforment en pluie. (Bouddha) Accueil


Terre

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Verglas et givre



Le verglas est caractérisé par une mince glace transparente au sol. Il est formé par la congélation de l'eau de pluie ou du brouillard. L'eau de pluie se congèle en entrant en contact avec le sol ou toute surface gelée.

La pluie est généralement une pluie verglaçante. La pluie verglaçante est formée par de la neige qui, en tombant, rencontre une couche d'air chaud et se transforme en pluie. Cette pluie, à la limite du point de congélation, gèle immédiatement au contact d'une surface froide.

Le verglas peut s'accumuler et devenir très lourd. Les branches d'arbres et les fils électriques se brisent. En 1998, le verglas a été la cause d'une panne d'électricité majeure au Quévec. Trois millions de Québécois ont été privés d'électricité pendant plusieurs jours (jusqu'à un mois pour certains).

Le givre est formé par de la vapeur d'eau congelée qui se dépose, sous la forme de cristaux de glace, sur tout objet gelé. La vapeur d'eau, contrairement à l'eau, peut rester liquide à des températures très froides (-39 °C). Ce n'est qu'en entrant en contact avec un objet gelé qu'elle se fige en cristaux.

Le givre, plus léger que le verglas, ne cause généralement pas de dommages aux fils électriques. Certaines précautions doivent être prises particulièrement en aviation et en plongée en eau froide. Pour le commun des mortels, le givre crée parfois des paysages féériques.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports