La pause lectureDoutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire. (Bouddha) Accueil


Visiter

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Wat Rong Khun, le temple blanc



Wat Rong Khun est un temple bouddhiste très particulier situé dans la ville de Chiang Rai en Thaïlande. Il est aussi appelé le Temple blanc.

Le temple a été imaginé par le peintre Charlemchai Kositpipat. Spécialisé dans l'art bouddhiste thaïlandais, l'artiste finance lui-même le projet. La construction débute en 1997.

Le peintre dit vouloir consacrer le reste de sa vie à construire et à transformer le temple. Il pense que l'oeuvre devrait être complétée vers 2070. Achevé, le site comprendra 9 bâtiments et une galerie d'art.

Les murs extérieurs du temple sont blanchis à la chaux et recouverts de fragments de miroirs. De loin, le temple brille comme un bijou. Des têtes morbides sont suspendues à l'entrée du temple. Des démons et des squelettes représentent le danger du tabac et de l'alcool.

Un étang contenant des poissons blanc et noir entoure le temple. L'étang est protégé par des créatures mythologiques. Avant de traverser le pont qui surplombe l'étang, on aperçoit de nombreuses mains sortant de terre comme si elles venaient de l'enfer.

À l'intérieur, des peintures du peintre ornent les murs. On y trouve l'art bouddhiste, mais aussi des scènes contemporaines. On y voit entre autres l'avion qui frappe les tours du Word Trade Center et des personnages de films tels Spiderman, Batman et Superman.

Un tremblement de terre a endommagé le Temple blanc en 2014. Depuis, Charlemchai Kositpipat consacre son temps à le réparer. Le site est maintenant rouvert au public.

Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports