La pause lectureOn veut pas l'sawouère, on veut le wouère ! (Yvon Deschamps, monologue Cable TV) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Yvon Deschamps


Humoriste québécois


Yvon Deschamps naît à Montréal le 31 juillet 1935. Il grandit dans Saint-Henri, un quartier ouvrier de la ville.

À dix-huit ans, Yvon commence à travailler aux archives de Radio-Canada. Il y prend goût pour les arts et décide de suivre des cours de théâtre. Yvon monte sur scène pour la première fois en 1957, jouant un personnage de la pièce Andromaque. Il joue au théâtre d'enfants de Paul Buissonneau, la Roulotte. Yvon est quelque temps batteur pour Claude Léveillée, puis se joint à la troupe de théâtre du Quat'Sous. En 1964, il joue dans le film « Seigneur, délivrez-nous du mal ».

En 1960, il épouse Mireille Lachance. Le couple se sépare en 1967. Yvon rencontre Judi Richards. Ils auront deux filles.

Yvon Deschamps se lance en affaires en 1964. Il ouvre deux restaurants (1964, 1966), dont un est l'hôte de la « Boîte à Clémence ». Les restaurants connaîtront des difficultés financières quelques années plus tard. En 1968, Deschamps, Charlebois, Louise Forestier et Mouffe créent l'Osstidcho. Deschamps y présente son fameux personnage du travailleur misérable et naïvement généreux envers son patron.

Deschamps écrit des monologues pour son personnage. En 1969, il présente sur scène les monologues « L'argent » et « Le Bonheur ». Il en fait un album. Deschamps fait d'innombrables représentations sur scène. C'est la gloire.

De 1985 à 1989, Deschamps joue aux côtés de Normand Chouinard à l'émission comique « Samedi de rire ».

En 1993, il remonte sur scène avec le spectacle « U.S. qu'on s'en va ? ». Il fait 140 représentations. L'année suivante, il achète le Manoir Rouville-Campbell au mont Saint-Hilaire. Il y ajoute une petite salle de spectacle, « la Boîte à Yvon » où il présente entre autres ses monologues. En 2006, Yvon et sa femme Judi présentent un spectacle ensemble... à guichets fermés.

Yvon Deschamps vend son manoir en 2006. On le voit alors sur scène au « Festival Juste pour Rire ». Il se retire en 2010..


Quelques monologues

- Les Unions qu'ossa donne
- L'argent
- Le bonheur
- Le p'tit Jésus
- Dans ma cour
- Télévision par câble
- La libération de la femme

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports